Logo-recette-eveDécouvrez les recettes savoureuses d’Eve, femme, mère et bru de nos 3 charcutiers de la Charcuterie Olivier. De nouvelles recettes seront régulièrement ajoutées à cette rubrique pour vous donner des (bonnes) idées pour vos futurs repas en famille. Devenez « fan » de notre page Facebook pour être au courant à chaque fois qu’une nouvelle recette est publiée.

 

 

Petits choux farci : crème, roquette et pancetta

Ingrédients pour 25 choux environ

  • POUR LA PÂTE A CHOUX
  • 5 l de lait
  • 12 cl d’eau
  • 50 gr de beurre
  • 60 gr de farine
  • 2 œufs
  • 1 pincée de sel
  • POUR LA GARNITURE
  • 50 gr de roquette
  • 1 gousse d’ail
  • 14 fines tranches de pancetta
  • 20 cl de crème liquide
  • sel

Réalisation :

Préchauffer le four à 180°C.

Verser le lait et l’eau dans une casserole. Ajouter le beurre coupé en petits morceaux et le sel.
A la première ébullition ajouter la farine en une seule fois. Mélanger avec une spatule jusqu’à l’obtention d’une boule qui se détache seule des parois de la casserole, continuer de cuire à feu doux sans cesser de remuer pendant 5 petites minutes. Hors du feu, ajouter les œufs un à un en mélangeant énergiquement.
Lorsque la pâte à choux est prête, pocher des choux sur une plaque de four recouverte d’une feuille de papier cuisson. Cuire les choux environ 25 minutes. Les laisser refroidir sur une grille.

Pendant ce temps faire revenir les tranches de pancetta à feu vif dans la poêle. Les laisser refroidir sur du papier absorbant.
Laver, égoutter et hacher finement la roquette, avec la gousse d’ail.
Monter la crème liquide en chantilly avec une petite pincée de sel.
Hacher la pancetta au couteau, puis en réserver la moitié pour la présentation, et incorporer l’autre moitié à la chantilly avec la roquette et l’ail. Mettre au frais en attendant de farcir les choux.

Découper les couvercles des choux refroidis. A l’aide d’une poche à douille garnir les choux de crème, parsemer la surface du reste de pancetta, et couvrir des chapeaux. Servir frais 🙂

Cette recette est extraite du livre « apéro cochon » édité chez Larousse.